L’émotion provoquée par la disparition du professeur Axel Kahn, survenue le 6 juillet, est immense ; son impact médiatique intense. Ligueurs, scientifiques de renom, personnalités médiatiques et responsables politiques ont exprimé, aux côtés de nombreux anonymes, leur admiration pour cet homme d’exception et leurs condoléances à ses proches.

L’héritage qu’il laisse à la Ligue contre le cancer ne se limite pas à son rôle de Président de l’association, assuré avec brio entre juin 2019 et mai 2021. Grande figure scientifique française, il était Ligueur depuis plus de 20 ans et a créé (avec Françoise May-Levin) le Comité Éthique et cancer en 2005 qu’il a présidé jusqu’à son élection en 2019 à la tête de la Ligue nationale.

Elu président, il s’est lancé avec une énergie extraordinaire dans de nombreux enjeux de santé publique, combattant le cancer sur tous les fronts, sans répit (lutte radicale contre certains facteurs de risques de cancer – bières fortes, marketing des alcooliers, sels nitrités dans la charcuterie, tabac, alimentation malsaine, vaccination HPV et HVB, etc.).

Les combats contre les inégalités face au cancer, notamment territoriales, la mobilisation contre les pénuries de médicaments en cancérologie, les innovations pour une meilleure recherche en oncopédiatrie, la sanctuarisation des jeunes chercheurs ont été au cœur de ses préoccupations et de ses actions.

Durant la pandémie de la Covid, il n’a eu de cesse d’alerter les pouvoirs publics et la population afin que la lutte contre les cancers ne soit pas oubliée et les personnes malades reléguées au rang de considération secondaire. Il s’est investi pour maintenir des services pour les personnes malades, notamment à la Ligue, et a lutté contre les  » fakes news  » liées à la vaccination.

Fidèle à la philosophie qui l’a animé toute sa vie, il a fait en sorte que la connaissance et la vulgarisation scientifique se conjuguent au mieux avec la rigueur pour que le plus grand nombre bénéficie d’un savoir accessible et précis.

Touché par un cancer redoutable qui l’a emporté, il a mis en lumière la nécessité de lutter contre les souffrances associées à la maladie. La Ligue fera de cet enjeu l’une de ses priorités pour les années à venir et devrait, pour cela, annoncer la création prochaine d’un fonds destiné à la lutte contre les douleurs provoquées par la maladie.

Pour faire vivre, ensemble, l’œuvre d’Axel Kahn et la lutte contre les douleurs liées aux cancers, votre soutient nous est précieux.

 
Merci !