La délégation de Châtillon sur Chalaronne ne s’est pas découragée devant les multiples contretemps que la CoViD a imposés à ses projets. Après plusieurs reports dus aux impératifs de confinement, c’est finalement  vendredi 26 et samedi 27 février qu’a eu lieu sa traditionnelle vente de plats cuisinés. Le vendredi après-midi à l’hippodrome de Châtillon sur Chalaronne, le samedi matin dans le cadre du marché hebdomadaire.

L’excellente qualité des spécialités proposées, le bouche-à-oreille issu des années précédentes, et une communication très efficace dans les médias, ont contribué à la réussite en dépit des aléas sanitaires.

Magnifique succès des gratins d’andouillettes de veau et terrines beaujolaises de la maison Bobosse, puisque plus rien n’était à vendre dès 11 h. Cette année la réservation et l’enlèvement par “Drive”, à l’espace Bel-Air, sur l’hippodrome mis à disposition par la Société des courses,  ont eu un énorme succès. En effet, plus de la moitié des commandes a été délivrée par ce moyen, très plébiscité, en cette période de règles sanitaires en vigueur.
Une opération parfaitement réussie qui témoigne de la créativité des bénévoles de la Ligue pour s’adapter aux conditions difficiles de la période actuelle.

Photos : Monique Goyon, Patricia Glattard