Délégation de Bourg-en-Bresse

« Poussez pas derrière » : Théâtre au Vox

Théâtre au Vox : « Poussez pas derrière »

Interprétée par la troupe lyonnaise amateur « Pièce à conviction », la pièce « Poussez pas derrière » a été écrite par François CHAUVEAU,  qui l’a mise en scène, et où il tient magnifiquement le rôle principal.

La première représentation s’est déroulée au VOX à Bourg-en-Bresse, au bénéfice de la Ligue contre le cancer de l’Ain. La salle du Vox était bondée et les bénévoles ont dû refuser du monde. Un franc succès pour la délégation de Bourg.

La pièce met en scène une auberge où se retrouvent les clients, des habitués qui se connaissent de longue date, différents, attachants, pleins de leurs contradictions et de leurs problèmes. Lorsqu’ils passent dans la région, cette auberge est leur étape habituelle. Le patron les entend arriver de loin et les reconnaît.

Des rencontres imprévues les font aller ce soir là plus loin, presque dans leur contraire.
Quelques très beaux textes et beaucoup d’émotion. Des citations des grands auteurs émaillent parfois les dialogues.

Et selon la tradition de la tragédie antique : unité de lieu, unité de temps, unité d’action.

Cette troupe d’amateurs qui nous avait enthousiasmés il y a 4 ans en jouant « 12 hommes en colère » au bénéfice de la Ligue de Péronnas et d’Ambérieu-en-Bugey, nous a encore apporté la preuve de son professionnalisme par la justesse de son jeu et par son tonus.

L’amitié, la complicité des acteurs sont palpables.

La fin de la pièce est une magnifique ode à la vie.

Puis, à l’issue de la représentation, François CHAUVEAU prit la parole sur le devant de la scène, pour révéler sa maladie, expliquant que dès le lendemain il était attendu à Lyon-Sud pour des séances de chimiothérapie.

Il a terminé en décrivant tout ce que la Ligue lui a déjà apporté  qui l’a aidé  à supporter l’épreuve qu’il traverse, et ce qu’il a dit était le plus bel hommage que l’on peut apporter à notre action.

Ce fut une belle soirée, chargée de générosité, de fraternité, d’optimisme, et de beaucoup d’émotion.

  François CHAUVEAU, auteur, metteur en scène et acteur

Après le spectacle, la troupe et les bénévoles se sont retrouvés pour un mâchon, une troisième mi-temps à la mesure de leur humour, de leur amitié et de leur tonus déchaîné.