«Targeting non-canonical protein functions in cancer» El-52

Nicolas AZNAR et Toufic RENNO
Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

La voie des facteurs de croissance, également connue comme la voie Ras, est fréquemment mutée et suractivée dans le cancer. Par une approche inédite, nous avons identifié des molécules qui inhibent les interactions de Erk (une des protéines fondamentales de la voie Ras) avec ses partenaires, indépendamment de sa fonction enzymatique. Parmi les différentes molécules identifiées, EI-52 a été sélectionnée comme candidat médicament pour ses propriétés biologiques et physico-chimiques, et est actuellement en cours de développement pharmaceutique. EI-52 induit la mort des cellules cancéreuses in vitro et in vivo. De façon remarquable, les cellules cancéreuses traitées par EI-52 produisent des activateurs de la réponse immunitaire anti-cancéreuse, ce qui place EI-52 au coeur de l’immunothérapie. Nous avons mis en place un modèle de culture tridimensionnelle (3D) qui nous permettra d’étudier l’action de notre candidat médicament sur des cellules souches cancéreuses, cellules décrites comme responsables d’une partie des rechutes observées chez certains patients. Nous analyserons également l’efficacité de EI-52 en combinaison avec des inhibiteurs de « point de contrôle immunologiques in vivo, et nous identifierons les déterminants moléculaires de la sensibilité des cellules cancéreuses à la mort induite par EI-52. Ce projet translationnel a donc pour objectif de générer une compréhension fine des mécanismes d’action de EI-52, en vue d’un premier essai clinique dans le traitement contre le cancer.