Ligue contre le Cancer
Comité de l'Ain

 

56 Rue Bourgmayer
Bourg en Bresse 01

Tél:  04 74 22 58 96
  
www.liguecancer01.net

               

Chercher

   

   
Actualités  
A la une
Dernières actualités
Les dossiers
Agenda
   
Le Comité de l'Ain  
Son organisation
Ses résultats
Les Délégations cantonales
La vie des Délégations
Nous contacter
   
Nos missions  
Soutenir la recherche
Les dépistages
Prévention Information
L'aide aux malades
   
Comment nous aider  
Faites un don
Devenez bénévole
Devenez partenaire
Faites un legs
   
Informations utiles  
Avez vous une question ?
Documentations
Adresses et liens locaux
La Ligue et le cancer
Cancer Info Service
   
   
 


 Dépistage organisé du cancer colorectal dans l’Ain

 

 

 

 

 

Le Docteur Jean Bruhière, Gastro-Entérologue est le médecin coordinateur

Ne l'oublions jamais : en France actuellement, le cancer colo-rectal tue une personne toutes les 26 minutes. Le seul moyen de faire baisser ce chiffre terrible repose sur le dépistage. Alors participons et faisons savoir !

Relire le témoignage de Monsieur Faillet, Président de l'association des stomisés de l'Ain
 

 

 

 

 

  • Le département de l'Ain est un des premiers département bénéficiant du dépistage organisé du cancer colorectal(DOCCR)

    Lorsque les pouvoirs publics ont décidé de généraliser le dépistage organisé du cancer colo-rectal (DOCCR) à l'ensemble des départements français, l'Ain, après avoir recueilli l'adhésion de la quasi-totalité ( 97 %) des médecins généralistes, a vu son dossier de candidature accepté d'emblée par l'INCa .
     

  • Une structure bien organisée: l'ODLC 01

    La structure de gestion qui gère le dépistage du cancer dans l'Ain est l'ODLC 01 . Son responsable à Bourg est le Docteur Anne BATAILLARD. Elle a succédé à Anne GARNIER, appelée à d'autres fonctions à l'INCa et à l'ODLC 38.

    Le DOCCR repose sur la détection de sang occulte, sur trois selles consécutives, prélevées "hors d'eau". On utilise actuellement les plaquettes Hémoccult II ® dont la lecture est centralisée au CHU de Grenoble.
    Dans l'Ain, la mise en œuvre du DOCCR a été faite selon le découpage géographique des circonscriptions d'action sociale du Conseil Général : Chatillon-sur-Chalaronne (mai 2007), Oyonnax Nantua (septembre 2007), Bourg-en-Bresse (octobre 2007), Montrevel-en-Bresse (novembre 2007), Pays de Gex (janvier 2008), Ambérieu-en-Bugey (avril 2008), Montluel Jassans (juin 2008), et enfin Belley (octobre 2008).

    Dans chaque circonscription une réunion a eu lieu au moment du lancement, afin d'informer les professionnels de santé, et afin de leur remettre les premiers lots de tests. Puis, quelques semaines plus tard, lorsque c'était possible, la délégation locale de la Ligue Contre le Cancer a organisé une réunion ouverte au grand public et diffusé l'information auprès des correspondants de presse locaux.

     

  • La meilleure prévention possible

    Chaque campagne, renouvelable tous les deux ans, comporte trois envois échelonnés sur 8 mois. Ces courriers sont adressés aux hommes et aux femmes de 50 à 74 ans. Le pivot du dépistage est le médecin généraliste. En cas de test positif ce médecin est averti par téléphone par l'ODLC qui écrit au sujet afin de lui conseiller d'aller voir son médecin pour envisager avec lui les suites à donner.
    Le résultat du test est toujours donné dans les huit jours.
    Bien évidemment, seule la positivité du test a de la valeur. Le nombre de fenêtres positives par test n'a strictement aucun intérêt et il est formellement déconseillé de refaire un test positif !

    La couverture du département vient donc tout juste d'être terminée.
    Plusieurs circonscriptions ont reçu leurs trois envois, d'autres sont en cours. A l'exception d'une des circonscriptions qui peine à démarrer, les premiers résultats sont très encourageants qui placent l'Ain en très bonne position sur le plan national.
    Bien entendu, il est difficile et hasardeux de tirer des conclusions sur des chiffres très précoces et aussi fragmentaires.
    Toutefois le taux de réponse avoisine les 40 % dès la mise en place (ce sera à partir de 50 % que l'on pourra espérer infléchir la mortalité par cancer colo-rectal), et 80 % des sujets à qui on
    a donné le test l'ont effectivement réalisé.
    A la date du 20 octobre 2008, 1093 personnes avaient un test positif. Les coloscopies ont découvert 230 polypes adénomateux et 23 cancers.

    Ne l'oublions jamais : en France actuellement, le cancer colo-rectal tue une personne toutes les 26 minutes. Le seul moyen de faire baisser ce chiffre terrible repose sur le dépistage. Alors participons et faisons savoir !



Ligue Contre le Cancer, Comité de l'Ain : 56 rue Bourgmayer, 01000 BOURG-en-BRESSE. Tel :04 74 22 58 96
INCa : Institut National du Cancer : 52 av André Morizet 92513 BOULOGNE BILLANCOURT Cedex
ODLC 01 : Office Départemental de Lutte contre le Cancer de l'Ain : 12, rue de la Grenouillère, 01000 BOURG en BRESSE. Tel : 04 74 45 30 30
 

   
 


une structrure utile: l'ODLC Ain

 

 


Test Hemocult